Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Annonce des messes du 19 au 22 mai

16 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Jeudi 19 mai
  9 h 00 Messe à Hayange
17 h 00 Chapelet pour la paix à Serémange

Samedi 21 mai 
18 h 00   Messe à St Nicolas en Forêt
18 h 00   Messe à Serémange

  
Dimanche 22 mai     
  9 h 15   Messe à Neufchef
  9 h 15     Assemblée de prières au Konacker
10 h 30    Assemblée de prières à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange

– Bernadette CHAUMONT (anniversaire 10 ans)
- MUHIGIRWA Sylvestre, INGABIRE Marie-José, MUKARUKARA Odette, UWIZEYE Marie, UWAWE Raoul, NTIRUSHWA Alice, NIYIBIZI Thaddée (Tous, anniversaire 28 ans
- Les vivants et défunts de leurs Familles
  11 h 30   Baptêmes à Hayange Saint Martin – Léandro – Matteo Eden – Noé Louis

 

Lire la suite

Méditation 5e dimanche de Pâques

15 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres

« Mon Père, je m’abandonne à toi… » ces mots, nous les reconnaissons. Ils sont de fr. Charles de Foucauld, canonisé aujourd’hui sur la place Saint Pierre à Rome avec 9 autres serviteurs de Dieu. Pas vraiment la dernière place ? Si l’on en croit l’évangile, les premiers seront derniers et les derniers premiers. Dans l’ordre de l’amour, les saints n’ont pas toujours été aimés, certains ont même été persécutés. Mais ils ont tous été brûlés par le commandement nouveau. Aimez-vous les uns les autres dit Jésus à ses disciples désertés par Judas. 

L’amour chez lui n’est pas allé jusqu’au bout. Il s’est laissé emporter par le mal, détourner par un autre motif. Jésus a pourtant déjà acquis la victoire. Chez lui, l’amour a fait sa course dans un regard ininterrompu vers le Père. Et ses disciples n’ont pas d’autre voie que celle qu’il a empruntée. 

L'amour commence à la maison : d'abord dans votre famille et ensuite dans votre ville. C'est facile de prétendre aimer les gens qui sont très loin, mais beaucoup moins facile d'aimer ceux qui vivent avec nous ou tout près de nous. Méfions-nous des grands projets impersonnels : l'amour doit commencer par une personne. 

Pour venir à aimer quelqu'un, il faut le rencontrer, se rendre proche de lui. Tout le monde a besoin d'amour. Tous les êtres humains ont besoin de savoir qu'ils comptent pour les autres et qu'ils ont une valeur inestimable aux yeux de Dieu. 

Le respect de la dignité et de la famille humaine dans un territoire, dans une nation est la garantie de la paix entre les hommes et les femmes, entre les peuples et les cultures.

L’amour presse d’être donné, partagé totalement. Ce faisant, il devient un appel, une spirale de bonté puissante

Le point d’arrivée, c’est Dieu lui-même qui ne cesse de donner l’amour dont nous nous aimons. La mutualité qui est en Dieu nous atteint par la foi. Il fait de toute vie un foyer d’hébergement de cet amour trop grand pour ne pas s’offrir.

La gloire de Dieu est d’être en nous, pour nous et avec nous. Il nous relève, nous envoie et nous déploie. Il nous donne mission de nouveauté : de créer du neuf dans le monde blessé par le mal. Laissons-le donc nous agréger les uns aux autres, faire de nous le corps de sa tendresse, le bras consolidé de sa bonté.

Nous devons tous nous appliquer à évangéliser par des actes concrets, par des œuvres de solidarité. On a tous quelque chose à partager.
 

Equipe Evangile@Peinture – Mère Théresa – Marie-Dominique Minassian -François Roger- image Charles de Foucault.

Lire la suite

Prière universelle 5e dimanche de Pâques

13 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

« Aimez-vous les uns les autres », tel est le testament de Jésus à ses disciples. Prions pour la conversion et l’unité des chrétiens, afin que toutes nos dissensions, qui blessent l’Église, guérissent. Prions en particulier pour les Églises des pays slaves si divisées actuellement. 

Seigneur nous te prions

Avec Charles de Foucault, canonisé demain par le pape François, prions pour tous ceux dont le désir prioritaire est d’être pour chacun un frère, une sœur, attentif au concret de sa vie, à ses souffrances et à ses joies. Que ton Esprit Saint fortifie leur choix de fraternité. 

Seigneur nous te prions

« J’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle » dit saint Jean. Pour que cette anticipation devienne un peu plus réelle chaque jour par le service de toutes personnes exerçant des responsabilités politiques, sociales, humanitaires

Dieu, notre Père, nous te prions

L’amour, seul, est le critère de notre vie chrétienne et de notre mission. Prions pour notre communauté de paroisses, pour les nouveaux baptisés, les jeunes confirmés, pour les couples s’engageant dans le sacrement de mariage.

Seigneur nous te prions
 

Equipe PU@Evangile - Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Annonce des messes de 12 au 15 mai

9 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique

Jeudi 12 mai
9 h 00  Messe à Hayange
– Jacques CASTELLOTTI et son Fils Cyrille
17 h 00 Chapelet pour la paix à Serémange

Samedi 14 mai 
18 h 00   Messe à Ranguevaux
18 h 00   Messe à Serémange

  
Dimanche 15 mai     
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Messe à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange

– Joao Baptista TEIXEIRA (anniversaire, un an)
  11 h 30   Baptêmes à Hayange Saint Martin – Yaëlle – Ayden – Lyam – Lola – Eden –

 

Lire la suite

Robert Schuman, l'homme des frontières

9 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Evènement

Le 9 mai 1950, Robert Schuman propose la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), permettant la réconciliation franco-allemande et la fondation d’une Europe unie. Cette date mémorable fait suite au long cheminement de vie de Robert Schuman, entre ses racines mosellanes, sa foi catholique et son parcours engagé. Ce documentaire présente Robert Schuman comme homme des frontières, non pas des frontières qui séparent les peuples mais au contraire celles qui sont des traits d’union entre différentes cultures et histoires. Découvrez l’homme qui, par vocation, est devenu un saint en veston, agissant ainsi au service du bien commun à travers divers mandats politiques. Aventurez-vous dans cette vie au service des autres, des plus faibles, en vue de promouvoir une paix durable pour les peuples. 52 minutes pour comprendre l’héritage laissé par Robert Schuman dans ce qu’est aujourd’hui la construction européenne. Schuman, l’homme des frontières (52’) UNE PRODUCTION LA MENSE EPISCOPALE DE METZ 2022 Réalisée par Nadège Kieffer et Christine Martin

 sur Youtube cliquez ici 

Robert Schuman, l'homme des frontières

Lire la suite

Méditation 4e Dimanche de Pâques

8 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Evangile selon saint Jean (10, 27-30)
 

En ce temps-là, Jésus déclara : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

ABRI DIVIN

En quelques lignes Jésus trace entre ciel et terre le lien indéfectible qui l’unit au Père et à tous ceux qui le suivent. Pour saisir la force de ce lien, il faut regarder l’unité du Père et du Fils. Rien d’étranger entre eux. Tout est commun, partagé, l’un étant l’espace du don de l’autre. Cette merveilleuse circulation d’amour aurait pu en rester là. Nul besoin d’élargir le cercle.

Pourtant, c’est bien dans cet espace de bonté que se trouve pris celui qui accueille la parole de Jésus. C’est par elle que la vie circule, c’est par elle que le désir augmente, c’est par elle que la joie survient. La parole appelle le silence de l’écoute et crée l’espace de la communion. La parole ouvre le cœur et l’oreille profonde. Le silence est l’indice de la présence recueillie. Il est l’espace de résonance pour les mots essentiels. Il est le tamis de la chair rencontrée. Le silence se sait fait pour ce moment-là. Il est le signe de reconnaissance, la trace du sens retrouvé.

L’écoute est l’attache solide par laquelle la vie circule. Rien d’établi ou de figé. Une relation vivante, sensible, actuelle relie, dans l’amour, tous ceux qui écoutent la voix de Jésus. C’est tout son être qui se donne en partage. Ses mots nous donnent la main pour la traversée essentielle. Ils nous préparent à notre Pâque, nous introduisent dans la vie qui ne finit pas. Ils sont le marchepied solide pour la paix, l’abri contre vents et marées. Il fait bon se trouver dans l’enclos de la parole, sous la houlette du berger qui donne sa vie pour ses brebis. Sa voix perce dans le brouillard et la nuit. Elle vient nous chercher, pour nous reposer et ouvrir à tous la procession de l’espérance.

Entrons sans peur dans cet enclos ouvert sur le cœur de Dieu. Pas d’autre bonheur que toi Seigneur!


  
Equipe Evangile0Peinture - Marie-Dominique Minassian – Peinture Bernadette Lopez
 

Lire la suite

Prière universelle 4e dimanche de Pâques

6 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Prions en cette journée de prière pour les vocations, pour celles et ceux qui annoncent l’Évangile à tous : les prêtres, les diacres, les laïcs engagés et tous le peuple des baptisés, tous appelé à construire la famille humaine, fidèles à la Parole qu’ils ont reçue. 

Seigneur nous te prions  

En ce 8 mai, jour de mémoire de la fin de la seconde guerre mondiale et de ses combattants, aide Seigneur, ton peuple en ce monde, à savoir choisir « la voie du dialogue et de la paix » au lieu de suivre la voie de « la violence et du mal » et de la « course aux armements ». 

Seigneur nous te prions  

« Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, ni le soleil ni la chaleur ne les accablera », annonçait saint Jean dans sa vision. Prions pour ceux qui sont accablés par les difficultés matérielles, ceux qui sont exclus des avantages économiques et pour ceux qui les soutiennent dans un esprit de partage et de développement. 

Seigneur nous te prions  

En ce mois de mai, consacré à Marie, nous Te prions pour les jeunes que Tu appelles à une vie en plénitude : qu’ils découvrent en Marie l’écoute, la profondeur du discernement, le courage de la foi et le dévouement dans le service 

Notre Dame de la paix, nous te prions  

Equipe PU@Evangile - PriosenEglise - Peinture Bernadette Lopez
 

Lire la suite

Annonce des messes du 5 au 8 mai

2 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Messes : horaires

Jeudi 5 mai
   9 h 00 Messe à Hayange
 17 h 00 Chapelet pour la paix à Serémange

Samedi 7 mai
18 h 00   Messe à Saint Nicolas en Forêt
18 h 00   Messe à Serémange
18 h 00   En l’église Saint-Martin de Hayange :

Concert « Opera sacra – L’affaire Théodore Gouvy », par l’ensemble vocal franco-allemand « Les Lumières ». Œuvres de Th. Gouvy, G. Meyerbeer, F. Mendelssohn et C. Saint-Saëns. M. Rychlinsky (direction), É. Iannone (contrebasse), Fr. Henry (piano),  O. Schmitt (harmonium d’art Mustel). Entrée payante (plein tarif 20 €, tarif groupe 17 €, étudiant/chômeur 10 €).
 
Dimanche 8 mai
  9 h 15   Messe à Neufchef
  9 h 15   Assemblée de prières au Konacker
10 h 30   Assemblée de prières à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange 

11 h 30   Baptêmes à Hayange Saint Martin – Amaya – Côme Lyam – Roldan – Juan 

Lire la suite

Méditation 3e Dimanche de Pâques

1 Mai 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Evangile selon saint Jean (21,1-19)
 

En ce temps-là, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment. Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), Nathanaël, de Cana de Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien. Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? » Ils lui répondirent : « Non. » Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau. Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres. Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. Jésus leur dit : « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. » Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré. Jésus leur dit alors : « Venez manger. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur. Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson. C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »
 

NOUS AUSSI

Il y a comme une capacité des événements malheureux à nous rassembler pour faire front. Les disciples expérimentent cela. La mort de Jésus les a soudés ensemble d’abord dans la peur, puis, peu à peu, dans la joie timide d’apparitions trompant le deuil. Le groupe des disciples vit aussi sa Pâque, comme groupe. La tentation de s’enfermer dans la solitude de la tristesse ou dans la déception semble à la porte quand le Ressuscité rejoint le groupe. On était revenu à la vie d’avant laissée en plan pour un jeune rabbi plein de promesses. On retournait ainsi ce que l’on connaissait, à ce que l’on savait faire de mieux. C’est le mouvement de Pierre… « moi je vais à la pêche », puis des autres qui le suivent : « nous aussi on vient avec toi ». Solidarité dans le sentiment de perte. Solidarité dans l’essai de surmonter le vide.

Mais le résultat n’est pas là. La pêche est infructueuse. Le jour qui semblait une nouvelle fois morose va changer de visage et basculer avec cet autre qui leur apparaît pour la troisième fois. Comme si les deux précédentes apparitions étaient restées en surface, n’avaient pas atteint la profondeur de l’être et de l’agir. Jésus a la mémoire du chemin laborieux de la foi depuis le temps qu’il chemine avec les siens ! Pédagogie du nous et du je… Jésus rassemble, forme-le-nous, l’ouvre à sa vie nouvelle. Il affermit aussi le cœur de celui à qui il a choisi de confier ce groupe désemparé. Ce n’est pas la fragilité et le deuil qui doivent être le ciment ou le socle de leur quotidien, mais bien leur communauté de vie et d’espérance née du drame qui tourne en joie. Les disciples reviennent à la vie d’avant mais rien ne sera plus comme avant. Jésus Ressuscité a pour toujours transformer la vie de ses disciples. Il a semé dans leur mémoire les signes de reconnaissance : abondance, partage, proximité, pardon. Ici s’inaugurent la pêche des hommes et la communauté née de la croix. Elle est reconnaissance, dépassement de soi, accueil de l’inespéré. La communauté des endeuillés fait place à celle des visités et des envoyés. Les disciples deviennent apôtres, chargés du filet du maître à déployer sur le monde. Le Crucifié Ressuscité est l’épicentre de cette joie destinée à se répandre dans le monde entier.

Nous aussi nous sommes désormais pris dans la mission. Nous aussi nous avons été « restaurés ». Jésus nous a emmenés au plus profond de nous-mêmes. Nous avons fait l’expérience dans notre chair de sa profusion d’amour qui noie le péché, le confond, l’étouffe par le don prodigieux d’une vie que rien n’atteint, d’un pardon que rien n’entame, d’une confiance que rien n’ébranle. Nous aussi nous faisons désormais corps avec ces disciples pardonnés devenus apôtres, baptisés dans le pardon du Ressuscité, envoyés pour « restaurer » le monde, pour le faire entrer dans la nouveauté du Royaume où le Ressuscité nous précède. Dans cette aventure maintenant, un seul mot d’ordre : « toi, viens, suis-moi” !


  
Equipe Evangile@Peinture - Marie-Dominique Minassian – Peinture Bernadette Lopez
 

Lire la suite

Prière universelle 3e Dimanche de Pâques

29 Avril 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

En ce jour où l'évangile nous rappelle l'envoi en mission de Pierre, prions pour le pape François, successeur de Pierre, pour tous les évêques successeurs des Apôtres, pour tous les prêtres et tous les fidèles laïcs. Seigneur nous te prions.

En ce jour du 1er mai, fête du Travail, prions pour tous les travailleurs du monde entier, afin qu’ils puissent, par leur travail, vivre dignement, créer et servir la communauté humaine. Avec saint Joseph, patron des travailleurs, Seigneur, nous te prions

Prions pour les responsables des nations qui veulent faire face aux nombreux conflits qui plongent tant de peuples dans la désolation et la souffrance. Que ton Esprit Saint leur inspire des gestes et des paroles efficaces pour construire la paix. Seigneur nous te prions.

En cette fête du muguet, Seigneur, nous te confions notre désir de bonheur et nos aspirations les plus profondes. Eclaire-nous par ton Evangile, montre-nous la meilleure voie pour te prier et te suivre, concrètement dans notre quotidien, et connaitre la vraie joie et le bonheur en famille. Nous t’en prions, Seigneur

 

EquipePU@Evangile - Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>