Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Prière universelle 1er dimanche de carême année C

4 Mars 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière universelle

 

Pour l’Église qui commence sa marche vers Pâques : que les chrétiens laissent l’Esprit les conduire vers un engagement plus profond à l’Évangile

Seigneur nous te prions

Aujourd’hui, les bruits de la guerre résonnent aux portes de l’Europe,
Pour tous les dirigeants impliqués dans le conflit en Ukraine : que l’Esprit les éclaire et les fortifie dans les démarches nécessaires pour retrouver la paix et la justice

Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

Prions pour ceux qui sont jetés sur les routes de l’exil à cause des guerres et des dérèglements économiques mondiaux. Que ton Esprit saint mette sur leur chemin des hommes et des femmes pour leur apporter l’aide et la reconnaissance dont ils ont besoin.

Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

« L’homme ne vit pas seulement de pain » 
Prions pour que tous les chrétiens trouvent dans la méditation de la Parole de Dieu une nourriture pour leur foi et un encouragement pour être au service des hommes.
Que l’Esprit, qui habite le Christ, inspire jour après jour nos vies et nos projets. 

Seigneur nous te prions

PU@Peinture - Peinture Bernadette Lopez 

Lire la suite

Prière d'intercession pour la Paix en Ukraine

2 Mars 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Seigneur Jésus, tu es le prince de la paix. Aujourd’hui, les bruits de la guerre résonnent aux portes de l’Europe,  nous venons à toi pour nous confier à toi. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 
  
Seigneur Jésus, nous te prions pour les habitants d’Ukraine  et pour ceux qui les gouvernent : qu’ils puissent dialoguer ensemble  et grandir dans cette paix que tu nous offres. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

 Seigneur Jésus, nous te prions pour les habitants de Russie et pour ceux qui les gouvernent, qu’ils n’écoutent pas leurs seules voix mais celle qui mène à la paix. 
Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

 Seigneur Jésus, nous te prions pour ton Église, qu’en elle, chacun devienne à ta suite, un témoin de ton amour et que la paix, que tu lui offres convertisse notre cœur  et celui de tous ceux qui y exercent un ministère. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 
 
Seigneur Jésus,  nous te prions pour nous tous, citoyens d’Europe : que l’Esprit, qui habite le Christ, inspire jour après jour nos vies et nos projets. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 
 
Seigneur Jésus,  tu es le soutien de tous ceux qui sont ébranlés  par la peur, l’angoisse et la violence : sois et demeure leur soutien. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière  
 
Seigneur Jésus,  doux et humble de cœur : brise l’orgueil des puissants  et inspire la sagesse à tous les gouvernants. Qu’ils demeurent au service  des hommes et des femmes de la terre . Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

 Seigneur Jésus, tu appelles tes disciples à vivre en artisans de paix : change les cœurs de pierre en cœurs de chair et maintiens en chacun l’esprit d’amour  qui distingue en l’autre un frère, une sœur. Seigneur, Prince de la Paix, écoute notre prière 

Seigneur Jésus,  tu es le prince de la paix, reçois notre prière. 
Tu es béni pour les siècles des siècles. 

Sainte Famille, apporte le bonheur à toutes les familles à travers le monde

Lire la suite

Annonce des messes de carême du 2 au 6 mars 2022

28 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Mercredi 2 mars – MERCREDI DES CENDRES –
« Convertis-toi et crois à la Bonne Nouvelle »
  9 h 00 Messe à Hayange
18 h 00 Célébration à Serémange – Neufchef – Saint Nicolas en Forêt
20 h 00 Célébration à Marspich

  
Jeudi 3 mars
  9 h 00 Messe à Hayange

Samedi 5 mars
18 h 00   Messe à Ranguevaux
18 h 00   Messe à Serémange 

 
Dimanche 6 mars   – 1er dimanche de Carême
  9 h 15   Messe à Neufchef
10 h 30   Messe à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange avec le Souvenir Français de Hayange

– Guilherme TIMOTEO CRUZ (anniversaire, un an)

 

Lire la suite

Méditation 8e dimanche du Temps Ordinaire année C

27 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Méditation Dominicale

Évangile selon saint Luc (6,39-45)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ? Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître. Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. » Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son cœur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.
 
CŒUR TAMISÉ

Voici que l’Évangile se met de manière très troublante en résonance avec ce que nous sommes en train de vivre. Au moment où la rhétorique de la guerre prend le dessus, nous voyons comme en plein jour ce dont notre cœur déborde. L’évangile nous renverra toujours à ces profondeurs où se négocie notre rapport au monde, aux autres et aux événements, laissant apparaître en filigrane nos consistances et nos lâchetés. Il y a de quoi scruter dans le ballet de pensées et de paroles qui défilent tout le jour et habitent nos intérieurs bouleversés en quête d’une voix qui dirait les mots qui se bousculent en nous.

Voici le vrai champ de bataille: celui où la paix fait rage et terrasse toutes les forces mortifères qui trouvent encore en nous un espace accueillant. Passons notre cœur au tamis. Il y a de quoi faire pour débusquer l’ennemi intérieur de la complaisance, de la lâcheté, de la demi-mesure. Il n’y a pas de petites atteintes à la paix et à la fraternité. Elles commencent à exister dans notre pensée, à occuper le terrain en trouvant toutes sortes de justifications, pour ensuite embourber notre cœur, finir par sortir de notre bouche et envenimer l’atmosphère jusqu’à ce que les gestes ne trouvent plus le chemin de la bonté.

Cet engrenage et cette atteinte du mal nous concerne. Devant les événements affligeants, il faut un sursaut de vérité et de bonté qui sont à notre portée. Quelle douceur et quel bien pouvons-nous inventer dans notre environnement immédiat pour faire barrage à la pensée dévastatrice que l’homme est mauvais, violent et qu’il n’y a pas d’autre langage que celui de la violence pour s’opposer à la violence? Commençons par déposer chacun les armes du jugement, de l’indifférence, de l’omission ou du mensonge. Saisissons celles de la foi, de l’espérance et de la charité que Dieu a semées dans nos existences pour que son règne vienne et que sa volonté soit faite. Mangeons ce pain de la bénédiction et de l’intercession, opposons le pardon à l’offense, la tendresse obstinée à la dureté et à la violence, et ne nous lassons pas de croire en la victoire de l’amour crucifié-ressuscité qui grandit chaque jour sur notre champ de bataille.

Restons ensemble à l’unisson de l’Amour-Don plus fort que le meurtre et continuons de croire à la puissance d’une fraternité qui puise sa force au corps et au sang du Crucifié-Ressuscité. Revenons à la sève de notre être chrétien qui crie ici et maintenant son besoin d’être vrai. N’ayons pas peur et ne désertons pas ce champ de bataille-là. Il est notre contribution directe à ce combat qui s’est toujours joué dans le cœur des hommes et qui nous stupéfie toujours. Soyons sûrs que notre pouvoir de faire advenir le bien que Dieu veut pour tous est plus grand que les forces de mort à l’œuvre en nous et autour de nous. Il est livré à notre désir, à renouveler chaque jour, de nous y engager.
 

Equipe Évangile@Peinture – M-D Minassian – Peinture Bernadette Lopez 

Lire la suite

Prière universelle e dimanche de Temps ordinaire

25 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

« Une fois bien formé, le disciple sera comme son maître », dit Jésus. Prions pour tous ceux qui, dans l’Église, nous aident à connaître l’évangile et nous forment à la vie spirituelle.Nous t’en prions, Seigneur 

« Enlève la poutre de ton œil », dit Jésus. Il nous arrive de juger les comportements...  Donne-nous ton regard, pour que nous regardions le cœur et non les apparences, Nous t’en prions, Seigneur 

« Chaque arbre se reconnaît à son fruit », dit Jésus. Prions pour les familles qui, malgré les difficultés, vivent fidèlement et courageusement la joie de l’évangile. Nous t’en prions, Seigneur 

« Prenez une part active à l’œuvre du Seigneur », nous encourage saint Paul. Prions pour tous les laïcs qui sont engagés avec détermination dans des missions caritatives ou d’évangélisation. Nous t’en prions, Seigneur 

Prions pour les peuples qui vivent sous la menace de conflits armés et de guerre économiques, à cause de l’incapacité des dirigeants des nations à travailler pour le bien réel de chacun. Prions pour les peuples d’Ukraine et de Russie. Nous t’en prions, Seigneur 

 

PU@Peinture - Pierre Lemaire – Marie-Madeleine Peters – Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Publié depuis Overblog

22 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Jeudi 24 février    
  9 h 00  Messe à Hayange
 
Samedi 26 février
18 h 00   Messe à Saint Nicolas en Forêt
18 h 00   Messe à Serémange
 
Dimanche 27 février  8ème Dim Temps Ordinaire
  9 h 15   Messe au Konacker
10 h 30   Assemblée de prières à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange
– Joseph CICCIA (anniversaire, 14 ans)
15 h 00   Baptêmes à Hayange Saint Martin – Enfants qui se préparent à leur première communion –
Thibault – Alhyana – Athanaël – Justina – Tess – 

Lire la suite

Méditation 7e dimanche du Temps Ordinaire

20 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Méditation Dominicale

Évangile selon saint Luc (6,27-38)

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

Difficile d’aimer

Cet évangile est rude. Comment répondre à tant d’exigences ? Faut-il les trier, choisir un commandement et laisser tomber les autres ? Par exemple : commencer par refiler notre vieux manteau à Emmaüs ou dresser un inventaire de nos ennemis et des gens qui nous énervent ? 

Ces commandements sont durs à suivre. Nous ne savons pas tendre l’autre joue, courir pour rien ou donner notre tunique quand on a déjà donné sa chemise. Nous ne savons pas aimer autant qu’il faudrait. Mais quand le Christ nous commande d’aimer, il nous indique notre difficulté. Il ne le fait pas pour nous enfoncer : « Le pauvre, il ne va pas y arriver… » Il nous indique notre difficulté pour nous montrer cet endroit précis où notre personne sera la plus sollicitée.

Nous sommes tous des mendiants d’amour et ne savons pas aimer. Nous devons d’abord accueillir l’amour, ce qui n’est pas de l’ordre du rendement. La fécondité est l’ordre véritable de l’amour, une capacité à recevoir.

La difficulté à aimer, que ne gomme pas le Christ, fait donc de nous des nécessiteux et ouvre à une fécondité. Il nous montre notre difficulté parce qu’il nous prend au sérieux et veut aimer en nous.

Equipe Evangile@Peinture - Frère Yves Habert – Peinture Bernadette Lopez

Lire la suite

Prière universelle 7e dimanche de Temps ordinaire

18 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

David s'écria : « Ne porte pas la main sur un homme marqué de Dieu... » Il y a tant d'humiliés en ce monde. Et tant d'orgueilleux qui les étouffent. Dieu, sois miséricordieux aux uns et aux autres et que ton Église soit un lieu de réconciliation, Nous t’en prions, Seigneur

Jésus disait : « Donnez et vous recevrez une mesure bien pleine... » Il y a tant d'affamés en notre monde. Et tant de bien-portants qui les oublient. Dieu, sois miséricordieux aux uns et aux autres et que les chrétiens se convertissent au partage, Nous t’en prions, Seigneur

« Soyez miséricordieux », demande Jésus à ses amis. Prions pour tous ceux qui donnent de leur temps et de leur cœur au service de ceux qui souffrent. Prions pour toutes les associations caritatives.

Pour nous tous ici rassemblés, afin que nous soyons, nous aussi, des missionnaires de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, responsabilités à communiquer au reste de l’humanité le trésor que nous portons dans notre cœur à travers notre foi dans le Christ, Nous t’en prions, Seigneur

 

Equipe PU@Peinture – M-M Peters – Pierre Lemaire 

Lire la suite

Annonces des messe du 17 au 20 Février

14 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Annonce des messes

Jeudi 17 février      
  9 h 00  Messe à Hayange
  
Samedi 19 février 2022
18 h 00   Messe à Ranguevaux
18 h 00   Messe à Serémange

 
Dimanche 20 février   7ème Dim Temps Ordinaire
  9 h 15   Messe à Neufchef
10 h 30   Messe à Marspich
10 h 30   Messe à Hayange

– Elise et Léon BAUDIN et les Défunts de la Famille
– Raffaele et Marisa LAVARONE
– Micheline SCHMITT, née HANEWALD (anniversaire, 12 ans)

Lire la suite

Méditation 16e dimanche du Temps Ordinaire

13 Février 2022 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Méditation Dominicale

Évangile selon saint Luc (6, 17.20-26)

Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Et Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme. Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes. Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation ! Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous ! C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

Intersection existentielle

Voilà une parole forte. Jésus est au début de son ministère. Sa parole est déjà suivie par un grand nombre qui se masse en attente des suivantes. Ce jour-là, la parole va passer au crible le cœur de chacun et dessiner l’avenir qui les attend. “Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur.”, disait Moïse au peuple. De quoi parlait-il ? Comment entrer dans le bonheur ? Moïse venait de donner la voie à suivre : “Elle est tout près de toi, cette Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique.”

Jésus fait appel à la mémoire collective. Comme Moïse, il remet ses auditeurs devant l’alliance conclue avec Dieu. La bénédiction ou la malédiction sont le fruit de son accueil et de son respect. Dieu ne choisit pas pour l’homme. Il choisit l’homme. Tous les hommes. Son alliance est pour tous. C’est l’homme qui est placé devant le choix d’une vie qui fera son bonheur ou son malheur. La parole avertit. Elle montre à l’homme qui s’y soumet son passé, son présent et son avenir. Elle le situe au carrefour de son existence et l’avertit des pentes de peines et de joies qu’il va rencontrer sur son chemin. Elle trace sa trajectoire avec et sans Dieu. Son verdict est sans appel. Comment vivre en dehors de toi Seigneur ? Tu as les paroles de la vie éternelle, s’écrira Pierre désemparé et si inspiré.

Le bonheur et le malheur ne résultent que du sort donné à la parole en nous. Ils sont en nous l’indice de notre obéissance à la vie que Dieu a déposée en nous. Fidélité à la vie confiée, fidélité à la fraternité révélée, fidélité au bonheur promis à tous. La parole a de quoi être désolée en nous et autour de nous. Elle a aussi de quoi se réjouir. Elle est notre miroir permanent, notre aiguillon de croissance. Notre responsabilité est engagée envers tous. Notre solidité dans la parole est sollicitée à chaque instant pour que son règne vienne et que sa vie atteigne tous ceux qui, riches ou malheureux, veulent accéder à ce bonheur sans éclipse que toi seul peut nous donner.

Tu es Seigneur notre seul bien, notre joie source de toutes les autres. Que ta parole réveille tout notre être et le décide à ton bonheur : que tous aient la vie et qu’ils l’aient en plénitude !
  
Equipe Evangile&Peinture – M-D Minassian – Peinture berenadette Lopez

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>