Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le berceau du fer
Articles récents

Prière universelle 3e dimanche de l'Avent

11 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Jean Baptiste est venu rendre témoignage à la lumière

Seigneur, Eclaire notre vie, éclaire notre monde, éclaire notre église
Fais-nous découvrir la présence de celui qui se tient au milieu de nous.
Osons témoigner de Ta Joie et de Ta Parole aux hommes d'aujourd'hui.

Seigneur, nous te prions

Prions Marie d’éclairer tous les pays touchés par la longue nuit de cette crise sanitaire et sociale.

Entourez de votre douceur maternelle ceux qui souffrent
Apportez courage et réconfort aux soignants et aux aidants

Inspirez-nous des gestes d’amitié et de réconfort
et à discerner la juste valeur de toute chose

Notre-Dame du Magnificat, apprenez-nous à Prier

« Que votre esprit, votre âme, votre corps soient gardés pour la venue du Seigneur »

Seigneur, nous Te confions toutes nos familles, unies, désunies, angoissées, confiantes.
Dans la préparation de Ta venue, envoie sur chacune Ton Esprit d’Unité, qu’elles avancent vers Noël les yeux tournés sur Toi, guidées par la Lumière du Bonheur Familial.

Seigneur, nous te prions

Seigneur, Tu nous as consacrés, par l’onction reçue au baptême. 

Vois tous les membres de nos paroisses,
Redis-nous aujourd’hui de quel amour Tu nous aimes
Afin que nous préparions sereinement Ta Venue à Noël

Seigneur, nous te prions

Equipe PU@Peinture F Roger- Peinture Berna - Fribourg

Lire la suite

Lumière d'espérance - Fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie - Mardi 8 décembre

8 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Fête de l'Immaculée Conception

Prière à associer au geste d’allumer une bougie pour dire ma solidarité avec ceux qui souffrent, ceux qui sont seuls ou angoissés pour leur avenir, pour les victimes de la crise économique et pour ceux qui leur viennent en aide.

 

Notre-Dame, toi qui veilles sur notre pays depuis des siècles,
éclaire-nous dans la longue nuit de cette crise sanitaire et sociale.

Vierge Marie, protège les habitants de la Moselle, de notre Pays et du Monde
entoure de ta douceur maternelle ceux qui souffrent,
apporte courage et réconfort à ceux qui doutent.

O Toi notre Mère, viens en aide aux soignants et aux aidants,
éclaire de ta bienveillance ceux qui dirigent, console ceux qui pleurent,
inspire nous les gestes d’amitié et de réconfort
et donne l’espérance à ceux qui cherchent la Lumière.


Que cette bougie allumée en signe de solidarité, d’amour et de paix
soit l’expression de notre ferveur et en particulier de ma prière
pour ………………….. que je te confie.

Amen

Lire la suite

Jean-Baptiste préparateur spirituel

6 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Avent 2020

Chers amis, 2e dimanche de l'Avent
ll est prévu que Dieu se déplace en personne pour faire lever sa paix et sa joie dans nos cœurs. En attendant, il dépêche ses ministres, les martyrs, ses témoins et serviteurs fidèles qui attestent que l’amour suffit à une vie, et qu’il vaut la peine de tout lui sacrifier…
Bon dimanche

Évangile selon saint Marc (1, 1-8)
Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu. Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

PRÉPARATEUR SPIRITUEL

L’évangéliste Marc a choisi de nous faire entrer dans la genèse de l’évangile par son trajet dans le cœur d’un homme, Jean-Baptiste. Dieu a touché son cœur, comme tant d’autres avant lui dans l’histoire du peuple saint. Les paroles du prophète Isaïe ont trouvé en lui plus qu’une résonance : une obéissance. La Parole a trouvé une chair pour s’abriter. Jean y correspond de toute sa vie. Il est ce trait d’union entre terre et ciel que tous reconnaissent. 

Il est le témoin que Dieu s’est choisi et qui incline à la même vérité. Il est le premier martyr de l’évangile. Le premier homme mis en mouvement par l’avènement des temps nouveaux. Première ondulation de l’ère nouvelle. Préparation à ce qui sera un déferlement de sainteté. Jean est le ministre de la conversion. Il incarne le premier mouvement de l’âme saisie par Dieu.

Elle est conduite au désert, dessaisie et dépouillée de tout, il ne lui reste que l’essentiel pour vivre : cette parole décisive qui un jour l’a fait basculer dans une vie qui ne lui appartient plus tout à fait. Il appartient désormais à l’amour dont il a fait l’expérience. Il a choisi de lui consacrer sa vie. Les choses âpres sont éclipsées par ce nouveau soleil qui s’est levé sur son existence. Sa vie interpelle.

Ta nudité et ta vérité bouleversent ceux qui viennent à toi, Jean. Ils en veulent tous à cette vie que tu portes en toi. Les uns pour l’embrasser et en vivre comme toi, convertis ; les autres pour la faire taire tant sa clarté dérange. 

Jean, ta vie translucide a fait lever le désir de Dieu dans beaucoup de cœurs. A tel point que Dieu s’est déplacé en personne pour se faire baptiser par toi. Il y a de quoi être troublé. Regardons donc le monde s’inverser. C’est en cours. Car le monde est en genèse sous l’effet de ce grand désir de Dieu que nous ayons sa vie et que nous l’ayons en plénitude. D’ailleurs il est prévu qu’il se déplace en personne pour faire lever sa paix et sa joie dans nos cœurs. 

En attendant, il dépêche ses ministres, les martyrs, ses témoins et serviteurs fidèles qui attestent que l’amour suffit à une vie, et qu’il vaut la peine de tout lui sacrifier. Nous avons parfois le privilège d’en croiser un. Nous le savons immédiatement à la joie et à l’espérance dont notre cœur se trouve nourri à son contact, à la manière dont nous nous sentons dilatés, grandis...

Dieu nous choisit chacun, chacune, pour nous confier ce ministère d’intensité et faire de nos rencontres le lieu où il se donne. Ne nous dérobons pas à cette histoire qui continue. La vie en abondance est à portée de cœur, et se propage de proche en proche pour la joie de tous.

Equipe Évangile&Peinture - Marie-Dominique Minassian – - Jean-Pierre Delville- Peinture Berna – Anne Wouters – Dominique Mertens – composition François Roger

 

Ouvrir un chemin
dans la crise sanitaire

Seigneur notre Dieu
tu as envoyé des prophètes,
comme Isaïe et Jean Baptiste,
pour qu’ils t’ouvrent un chemin
dans le cœur des humains.

Souvent, en effet, mes sentiments
sont compliqués et confinés.
Ouvre mon cœur pour qu’il accueille
la parole des prophètes d’aujourd’hui.

Notre monde souffre
à cause de la crise sanitaire.
Il doit se soigner pour être régénéré
dans la justice sociale
et la dignité humaine.

Guéris le cœur des hommes
par la venue de ton Fils Jésus,
Qu’ils rendent droits tes chemins
et ouvre un futur d’espérance,
en nous baptisant dans l’Esprit Saint.

Amen.

2e dimanche de l’Avent - 6 décembre 2020 - Mc 1,1-8 - fnp-edition.com, B-6060 Gilly

Lire la suite

Réouverture de nos églises

5 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Horaires

 

Le gouvernement vient d'alléger les contraintes pour les célébrations à l'église.
Les offices reprennent donc comme prévu dans le calendrier qui vient d'être actualisé.

 

Ce week-end 5 et 6 décembre


Messe  à 18h à Serémange, l'église peut accueillir soixante personnes dans la nef.
Messe dimanche à 9h15 à Neufchef, l'église peut accueillir cinquante pesrsonnes dans la nef
Messe à St Martin Hayange 10h30, l'église peut accueillir 160 personnes dans la nef 

Lire la suite

Prière universelle 2e dimanche de l'Avent

5 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Prière Universelle

Seigneur, notre Dieu
Tu as envoyé des prophètes comme Isaïe et Jean Baptiste
Pour qu’ils t’ouvrent un chemin dans le cœur des humains.

Ouvrent nos cœurs, Seigneur, pour qu’ils accueillent

La Parole des prophètes d’aujourd’hui


Entends, Dieu de la Bible, notre prière


Avec Jean Baptiste qui continue de crier dans le désert 
pour un ciel nouveau, une terre nouvelle
Que les gouvernants de tous les pays se fassent serviteurs 
Pour ouvrir dans la crise sanitaire 
des chemins de vie, de justice sociale et de dignité humaine.


Dieu de justice, nous t’en prions
 

Notre société souffre à cause de la crise sanitaire
Prions pour le personnel enseignant, les éducateurs et les accompagnants
Pour les travailleurs sociaux et tous ceux 
qui ont mission d’accompagnement des plus pauvres

Aide-les, Seigneur, à préparer un chemin d'accueil et d'espérance.


Dieu de miséricorde, nous t’en prions
 

L’Esprit Saint met la grâce baptismale
dans le cœur du peuple de Dieu que nous formons aujourd’hui.
Prions pour les nouveaux baptisés

et pour toutes les personnes engagées dans la préparation spirituelle de Noël
 

Viens, Esprit Saint, nous t’en prions

Equipe PU@Peinture - F Roger - Peinture  Berna  

Lire la suite

1er décembre - calendrier de l'Avent 2020 - Tous frères

1 Décembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Avent 2020

L'AVENT AVEC LE PAPE

CE QUE NOUS DIT FRANÇOIS

«Charles de Foucauld demandait à un ami: «Priez Dieu pour que je sois vraiment le frère de toutes les âmes []». Il voulait en définitive être «le frère universel». Mais cest seulement en sidentifiant avec les derniers quil est parvenu à devenir le frère de tous. Que Dieu inspire ce rêve à chacun d’entre nous. Amen!» Fratelli tutti 287

MÉDITONS ENSEMBLE LA PAROLE DU PAPE

C’est aujourd’hui la fête du bienheureux Charles de Foucauld, prêtre ermite qui a longtemps vécu dans le désert, en terre d’islam. Quand il apprend qu’il ne peut plus célébrer la messe, ce n’est pas le découragement qui l’anime, mais un appel à célébrer la vie à chaque heure de sa journée ainsi que le désir de communier à la présence réelle du Seigneur en chacune de ses rencontres. (Par P. Sébastien Antoni.)

Quels sont dans ma vie ces lieux inattendus où j’entrevois la présence réelle de Dieu?

L'AVENT EN FAMILLE

« Toi qui viens pour tout sauver, Seigneur », nous te confions tous les Chrétiens qui, en ce temps de l’Avent, temps de conversion, temps du long désir, préparent leur cœur à t’accueillir. « Vers toi, Seigneur, élève notre âme ».

Jésus,
Sur le chemin de Noël,
sur le chemin vers ta joie,
tant de personnes éclairent nos pas !
C’est ma famille, mes parents, mes frères et sœurs, toujours à nos côtés,
C’est l’ami qui est là quand ça ne va pas,
tous ceux qui dans mon espace de vie me disent : je crois en toi.
A chaque heure de la journée
Merci pour toutes ces personnes rencontrées, Jésus.
Amen
 
A.D. Derrote – f. Roger
PrionsenEglise - fnp-edition
 

 

 
                       Si vous n’êtes pas encore inscrit à la newsletter de l’Avent
                             de Prions  en Église, c’est le moment de le faire !
Lire la suite

1er Dimanche de l'Avent 2020 - Veiller, Espérer

29 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Voici que le maître vient à chaque instant sous les traits de l’autre. Dans la nuit, on ne distingue pas bien son visage. Mais dans la foi, nous savons que c’est bien notre maître qui vient en ce frère, en cette sœur…
 

Évangile selon saint Marc (13, 33-37)

Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment. C’est comme un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ; s’il arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

MISSION COLLECTIVE

Un mot déborde de cette page d’évangile, à tel point que nous risquons presque de rater tous les autres. Veillez dit Jésus... un retour est à guetter : celui du maître de maison. Voilà pour ce qui vient

Mais revenons à la situation avant son départ : il a donné tout pouvoir à ses serviteurs. Autant dire que le climat de confiance devait être maximal. A chacun sa tâche. Pas de surprise. Les consignes sont claires. Et la veille est confiée au portier. Nous voici donc institués portier. La vigilance lui échoit plus encore. Non seulement la fidélité à sa tâche mais plus encore l’attention fine qui repère les signes de ce retour avant tous les autres. Voilà la tâche des auditeurs de Jésus

L’attente dont nous parlons n’a rien d’hypothétique. Le retour du maître dans sa maison peut se lire à plusieurs niveaux. Retenons simplement l’expérience que nous en faisons communément. Comme chrétiens, les pleins pouvoirs, nous les avons. Les consignes ? Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Pas d’autre programme pour un chrétien que de vivre selon cette charte de l’amour en attendant le retour, les retrouvailles avec le maître de nos vies.

Quand ? Nul ne le sait. Cette vie confiée un jour retournera aux mains de ce maître qui lui a donné mission. Ce retour de mission nous impressionne. Mais l’image des retrouvailles est heureuse. Le dernier mot de notre vie sera la joie du maître qui nous attend en sa maison. Il nous fera passer à table, au festin de sa joie qui n’en finit pas d’accueillir tous ceux qui ne refusent pas ses bras. Incarner l’amour en son nom c’est là notre veille, ouvrir la joie et semer la paix en attendant les retrouvailles, voilà une mission simple à exercer en commun. Heureuse émulation des serviteurs de la maison qui ont charge d’accueil.

Voici que le maître vient à chaque instant sous les traits de l’autre. Dans la nuit, on ne distingue pas bien son visage. Mais dans la foi, nous savons que c’est bien notre maître qui vient en ce frère, en cette sœur. Il nous enseigne l’art de l’accueil, l’art de l’amour qui n’a pas d’autre recette que cette attention vive de chaque instant et cet essai d’écoute et de traduction de ce que l’Esprit me souffle sur le moment. Vivre sur la brèche, vivre dans le guet, dans l’interprétation permanente de ce qu’aimer veut dire ici et maintenant. Voilà notre Avent.

Dieu nous exerce à la surprise. Il viendra sous les traits d’un autre qui nous fera grandir en amour. Il nous fera passer de l’attendrissement de l’enfant de la crèche à la frayeur inspirée par le supplicié. C’est une nouvelle année liturgique que nous entamons. Nous réentrons sans cesse dans cette histoire pour nous y impliquer toujours davantage chaque jour un peu plus jusqu’au dernier. Quand ? Nous ne le savons pas. Mais nous pouvons peut-être dire comment ce jour nous trouvera : à la tâche !

Vigilance et espérance

 

Seigneur Jésus,
en ce temps d’Avent,
tu m’invites à rester éveillé.
Il est vrai que j’ai tendance
à fermer les yeux
sur le monde et la vie.

J’oublie que tu viens vers moi,
que tu es comme ce maître de maison,
parti en voyage, mais prêt au retour.

En ton absence,
tu nous confies la mission
de garder la maison.
En ta présence,
tu veux nous trouver éveillés !

Tu nous accordes ta confiance,
pendant ton voyage ! Merci !
Tu nous donne l’espérance
de ton retour dans la joie !

Viens, Seigneur Jésus !
Amen.

Equipe Evangile@Peinture - Textes M.D. Minassian -Prière  JP Delville - Peinture Berna - D Mertens - Anne Wouters - fnp- édition.com - Composition François Roger

Lire la suite

Pas de messes dans nos églises pour le moment

27 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Célébrations

Vendredi 27 novembre

Pas de messes dans nos églises pour le moment

Suite à la décision gouvernementale de permettre la réouverture des lieux de cultes avec la présence maximale te trente personnes, j’ai consulté mes collègues autour de moi et nous avons décidé de reporter l’ouverture de nos églises pour les messes dominicales à la prochaine étape vers la normalisation.

Il n’y aura donc pas de messes ce dimanche dans nos églises

Avec la diversité de nos lieux de cultes et de nos assemblées, nous ne voyons pas comment assurer le respect de cette norme. Nous comprenons qu’il s’agit de sortir de cette situation d’épidémie avec prudence, nous pouvons donc encore patienter une ou deux semaines de plus, pour le bien de la collectivité. La prochaine échéance à été fixer au 15 décembre. Nous aviserons d’ici là s’il y avait un changement.

En, espérant que nous pourrons nous retrouver en toute liberté et en toute sécurité d’ici quelques temps, veillons à favoriser tout ce qui est bon pour le moral et à ne pas céder à la tentation de baisser les bras.

En parler à Dieu est une bonne manière de la faire.

Gérard Schaeffer, Archiprêtre de la Fensch et du Pays -Haut

Lire la suite

Avent 2020 Cinq semaines pour accueillir

27 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Avent 2020

Cette année, le temps de l'Avent résonne de manière toute particulière. La crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois a bouleversé en profondeur nos habitudes, nos repères, nos manières de vivre ensemble. Nos certitudes aussi. Comment la situation va-t-elle évoluer ? Le virus va-t-il disparaître définitivement ? Comment faire pour vivre sans être enfermés dans l'inquiétude ? Les questions se pressent… et aucune réponse sûre n'est à portée de main. Pas facile de vivre dans l'intranquillité permanente !

C'est peut-être bien pour cela que les cinq semaines qui s'ouvrent sont une extraordinaire occasion de retrouver le sens profond de l'Avent. Une occasion de rompre avec la routine et avec les mots usés à force d'avoir été répétés. Attendre la venue du sauveur : c'est beau, nous le disons chaque année à pareille époque. Mais qu'est-ce que cela signifie au juste, dans notre vie quotidienne et pour notre avenir aujourd'hui incertain ? En quoi la naissance d'un petit enfant en Palestine, il y a 2000 ans, peut-elle transformer au quotidien notre existence ?

Le mot "Avent" signifie "ce qui vient". Ce qui advient. Ce qui est déjà là, devant nous. Oui, au cœur des ténèbres de nos inquiétudes et de nos désarrois, il nous faut croire qu'une parole de vie nous est adressée. Il nous faut croire que nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes et aux forces de destruction. Comme le peuple hébreu dans le désert, comme les bergers seuls dans la nuit, il nous faut ouvrir grand notre cœur pour accueillir une heureuse annonce : Dieu, source de toute vie, Dieu aimant et fidèle se fait proche de nous. À nous de l'accueillir.

Equipe Evangile@Avent - Myriam Tonus – fnp édition – François Roger

Lire la suite

Le Christ Roi de l'Univers - L'humain dans nos vies

22 Novembre 2020 , Rédigé par Espace Liturgique Publié dans #Meditation

Le Christ du Corcovado - Rio de Janeiro
La Parole de Dieu fait écho en nos vies. Elle met en lumière le potentiel incroyable de nos vies.

Le temps de la préparation
« Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde » Mt 25,34

Le temps de l’observation
    Pour d’écrire l’action de Dieu, Ezékiel utilise l’image du berger, figure quotidienne et banale de la vie de l’époque. Il montre comment Dieu se comporte avec chacun, connaissant les spécificités des différentes brebis, attentifs à leurs besoins.
    Le berger est proche, doux, compréhensif, capable de lire les contextes et les situations de chacune de ses bêtes, apte à être un soutien qui aide chacun à se relever, à revenir, à vivre et à profiter de la vie ? C’est l’action de Dieu dans la création.
    Mais en utilisant cette comparaison, Ezékiel fait plus que de parler de Dieu. Il parle des humains. Si l’action des hommes peut servir à décrire l’action de Dieu, c’est qu’en retour parler de Dieu comme un berger interpelle l’action humaine.
    Chacun des auditeurs peut ainsi mesurer l’écart qui le sépare de l’action de Dieu mais aussi percevoir que dans le soin apporté aux brebis quelque chose de Dieu est déjà présent dans leur vie.

Le temps de la méditation
    En utilisant la figure du quotidien, Ezékiel donne à comprendre que Dieu n’est pas une entité extérieure à la vie de tous les jours. Toute action, tout geste à la capacité de monter le divin dans nos vies.
    C’est cette même piste que Jésus poursuit dans son enseignement en dévoilant comment l’attitude face à la fragilité de nos proches est un lieu de révélation.
    Parler de Dieu en terme humain permet ainsi de voir Dieu dans nos action humaines.
    L’écriture nous invite donc à ne pas seulement lire ces textes pour nous tourner vers Dieu et le comprendre. Elle nous propose aussi de regarder autrement ce qui fait notre banalité, nos lieux de pouvoir et d’action.
    L’idée n’est pas d’imité Dieu mais de poser des gestes profondément humains qui donneront à voir quelque chose de Dieu. La Bible nous propose notre humanité comme un parcours spirituel. Et sur ce chemin de vie, l’autre n’est pas une option.

Le temps de la prière
« J’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours » 

Ps 22(23),6

Equipe Evangile@Peinture – Marie-Laure Durant- PrionsenEglise

Lire la suite